Festival Hintergrund @ Syndicat Potentiel Strasbourg, Strasbourg [du 1 au 2 juin]

Festival Hintergrund


265
1 - 2
juin
17:00 - 23:59

 La page de l’événement
Syndicat Potentiel Strasbourg
109 Avenue de Colmar, 67100 Strasbourg, France
Parmi les lucioles qui ne cessent de se préserver de la disparition, Burstscratch en est une de taille, dont l’éclat n’a jamais faibli suffisamment depuis 1991. Hintergund est la tentative de renforcer sa lueur en y associant celle d’une multitude. Où les lucioles meurent, l’espoir chancelle. Hintergund tentera donc de ne pas rester l’arrière-plan des vitrines de la culture.

Hintergrund propose des rencontres avec des artistes et cinéastes en lien avec le cinéma argentique, des installations, des performances et ciné concert, séance historique et thématique, un tourné monté et un film documentaire sur la pratique des cinéastes expérimentaux.

burstscratch.org/site/

Programme :

Vendredi 1er juin

— 1...7h Ouverture des portes / Installations

— 18h Rencontre/discussion avec Olivier Perriquet
Olivier Perriquet sera présent pour présenter certains de ses travaux qui tissent des liens entre le cinéma argentique et numérique. Un prototype de sa nouvelle installation Watching machine sera présente durant toute la durée du festival.

Olivier Perriquet est artiste et chercheur scientifique. S'intéressant à la matérialité de l'image et à ses liens avec le corps et la pensée, il expérimente depuis une dizaine d'années le cinéma en live et en installation avec des machines de capture et de projection détournées
ou construites de toutes pièces, et s'investit dans des champs variés à la croisée des arts et des sciences. Docteur en bio-informatique, diplômé du Fresnoy — Studio national des arts contemporains, il est actuellement chargé de la recherche au Fresnoy et enseignant à l'école média/art de Chalon-sur-Saône.
Avec le soutien de metalu.net
olivier.perriquet.net/
cesium-133.net/


— 19h30 Séance historique: Fluxfilms
Le mouvement Fluxus s’étend sur tous les domaines de l’art contemporain. Il questionne, parfois de façon absurde et autodérisoire, la place de l’art dans la société.
Avec les Fluxfilms de Nam June PAIK, Dick HIGGINS, George MACIUNAS, Chieko SHIOMI, John CAVANAUGH, James RIDDLE, George MACIUNAS, Yoko ONO, George BRECHT, Robert WATTS, Pieter VANDERBEK, Joe JONES, Eric ANDERSEN, Jeff PERKINS, Wolf VOSTELL, Albert FINNE, George LANDOW, Paul SHARTIS, Albert FINNE, John CALE, Peter KENNEDY




Samedi 2 juin


— 15h Ouverture des portes / Installations

— 16h projection Cinéma de Traverse #1, 50’, 2010
suivi d’une discussion/rencontre avec les réalisateurs Frédérique Devaux et/ou Michel Amarger.
Ce documentaire compose un parcours volontairement subjectif (ainsi qu’en atteste un journal de bord) dans l’univers du cinéma expérimental. C’est une libre exploration des formes de cinéma alternatif à travers des rencontres sur quatre continents.
Des cinéastes réputés comme Jonas Mekas (USA), Peter Kubelka (Autriche), Boris Lehman (Belgique), Ahmed Zir (Algérie), Joseph Morder (France), Peter Tscherkassky (Autriche), Guy Sherwin (Grande Bretagne) en côtoient d’autres, moins connus mais tout aussi créatifs. Des solitaires comme des membres de collectifs…
Au terme du parcours, apparaît l’esquisse d’un film possible, une nouvelle étape à la découverte des Cinémas de traverse dont les contours ne connaissent aucune limite.

Cette production indépendante, conçue avec la complicité des artistes, met en relief la diversité des approches tout autant que leur possible parenté.

Frédérique Devaux et Michel Amarger réalisent des films expérimentaux et des documentaires depuis 1980. Ils entreprennent à partir de 2000, une série de portraits d’artistes et de structures de l’expérimental, intitulée Cinexpérimentaux.
Frédérique Devaux est critique et Maître de conférences en cinéma au Département audiovisuel (Satis) de l’Université de Marseille / Aix-en-Provence.
Michel Amarger réalise des films documentaires et de recherche. Parallèlement, il mène une activité de journaliste pour Radio France Internationale et couvre l’actualité cinéma. Il participe à la gestion d’associations de promotion du 7 ème art et anime le réseau de critiques Africiné dont il est l’un des initiateurs.


— 18h tourné-monté (appel a film)
Burstscratch à relancé l’appel a film tourné-montés Super8, les films seront découverts par leurs auteurs et par le public au même moment.
Ils seront accompagnés de films réalisés a l’occasion du festival tourné-monté anciennement organisé par Ma Lucarne.

— 19h30 Séance « Autour du tourné-monté » Présenté par Théo Déliyannis (CJC) 75’
Théo Deliyannis est cinéaste, programmateur, et administrateur du Collectif Jeune Cinéma. Il co-dirige depuis 2018 le Festival des Cinémas Différents et Expérimentaux de Paris. Il mène en parallèle des recherches sur le tourné-monté comme forme sensible de montage et comme possibilité pédagogique.


Les Sorties de Charlerine… L’Automne, Joseph Morder, 16mm, 3’
Pour faire un bon voyage, prenons le train, Ahmed Kut, 16mm, 20’
Déperdition Lointaine, Dominik Lange, 16mm, 11’
Visages Perdus, Alain Mazars, 16mm, 11’
Falling, Robert Todd, 16mm, 6’
Fenêtres, Alexandre Larose, 16mm, 9’

-21h Séance « Disparition » présentée par Burstscratch, 90’

Si comme le disait récemment JLG, "L'humain a déserté l'œil de celui qui regarde", il n'en est pas moins vrai que déjà l'uniformisation en cours du monde pousse les images elles-mêmes à disparaître. La pellicule, du reste, support que nous défendons avec passion, se dispose, en plus de cette disparition théorique, a celle, plus palpable, liée à la matérialité de son support. Il y a en effet une triple modalité de la disparition en ce qui concerne la pellicule. Celle de sa soumission aux conditions du marché, tentant sans cesse de la reléguer à l'obsolescence. Celle, purement physique, qui la soumet aux aléas du temps et à son vieillissement. Enfin, celle liée à la qualité ontologique d'une image cinématographique (24images par secondes, fixité des images/mouvement dans l'image, temporalité/durée ...), dont le cinéaste peut jouer pour dégrader volontairement l'image et la soustraire au regard, comme pour déjouer les tentatives de diversions. Oscar W, travaillant actuellement à l'élaboration d'un recueil de film sur la disparition "Les films du dés-apparaitre" a réuni ces films qui explorent, chacun à sa façon, la possibilité, l'éventualité d'une disparition.

Split Film, Drazen Zanchi, 16mm, 18’53, 2010
Drift, Chris Welsby, 16mm, 17’, 1994
Parties visibles et invisibles d’un ensemble sous tension, Emmanuel Lefrant, 16mm, 7’, 2009
Topic 1,2, Pascal Baes, 16mm, 12’30, 1989
For Artaud, Al razutis, 16mm, 11’30, 1982
Degradation #1: x-ray, Shroud of Security, James Scnheider,16mm, 3’, 2007
Degradation #1, x-ray: part 2. — Government Radiation, James Scnheider, 16mm, 3’, 2007
Stadt in Flamen, Schmelzdahin (collectif), 16mm, 5’40, 1984
Zillertal, Jürgen Reble, 16mm, 11’, 1991
Retour à la folie, Olivier Fouchard, fichier numérique, 1’50, 2013




Dimanche 3


— 15h Ouverture des portes / Installations

— 17h projection de Cinéma de Traverse #2, 50’, suivi d’une discussion/rencontre avec les réalisateurs Frédérique Devaux et Michel Amarger.
Deuxième partie du documentaire.

-18h30 FILM POEM TOUR
En présence de l'artiste
Télémaque Wiesinger, est un cinéaste et photographe indépendant qui vit et travaille à Freiburg.

LE FLÂNEUR CINÉMA / Sur l'œuvre filmique de Telemach WIESINGER:
A première vue, les films du cinéaste et photographe allemand Telemach Wiesinger (1968) s'inscrivent de plain pied dans une tradition,: celle du film symphonique urbain des années 1920-30.
Tournés en 16mm dans un noir et blanc somptueux qui n'occulte pas sa matérialité, ses films sont peuplés par l'architecture et les paysages maritimes ou industriels essentiellement du Nord de l'Europe. Procédant selon une logique formelle rigoureuse dans ses mouvements et ses cadrages, ponts mécaniques, cargos, passages à niveaux, buildings, aéroglisseurs, digues, infrastructures touristiques ou portuaires y sont dépeints à la fois "objectivement" et de manière stylisée, selon une esthétique « photoplastique » proche de celle du cinéma documentaire de l'avant-garde historique.


Die Ankunft eines Zuges, 16mm, son: Andreas GOGOL N&B, 3’, 2011
Doppelgänger, 16mm, son: Martin BERGANDE, N&B, 3’, 2017
3x1, 16mm, son: Tobias SCHWAB, N&B, 10’, 2007
Passage, 16mm, N&B, son:Tobias SCHWAB, 30’, 2008

— 20h30 Performance D-Sparton, 40’,
Sébastien Ronceray & Glenn Marzin

Sébastien Ronceray est co-fondateur de Braquage, association créée en 2001 proposant des programmations de films expérimentaux, des conférences et des ateliers de sensibilisation. Cinéaste (films, installations, performances), enseignant (à l’université Paris VIII), rédacteur de textes sur le cinéma pour des revues (Exploding, Cahiers du Cinéma, Vertigo, Bref) et des ouvrages collectifs, il s’intéresse également à la pédagogie du cinéma (il travaille depuis une quinzaine d’années au Service pédagogique de La Cinémathèque française).

Glenn Marzin est musicien, improvisateur, compositeur de musique électronique, saxophoniste, multi-instrumentiste. Il compose et joue de la musique pour l’image avec Sébastien Ronceray au sein du Collectif Braquage. Il créer des bandes sonores pour le spectacle vivant, et réalise des pièces radiophoniques. Il est également luthier du quatuor à corde, diplômé de l’Ecole Nationale de Lutherie de Mirecourt.

— 21h30 Ciné-concert, projections de court métrages sonorisés par Glenn Marzin

Indécryptées, S.Ronceray, 16mm, 7’, 2002, noir et blanc
Monsieur a sonné, Circa, 16mm, 6’, 1927 Film érotique de salon
Le rêve à la lune, Ferdinant Zecca et Gaston Velle, 1905, 16mm, 6’

— 22h Film de clôture

6 roses, Annie Cordy, scopitone réalisé par Daidy Davis-Boyer, 1968, 16mm,3’

+ TOUS LES JOURS LES INSTALLATIONS DE :
Burstscratch / Laurence Barbier / Laurent Berger / Olivier Perriquet/
Silvi Simon / Sidonie Staples

Et la possibilité de faire son film sans caméra.

TARIFS par jour: 8€/5€ réduit et membres
Pass 3 jours: 20€/10€ réduit et membres
Discussion
image
Seulements les utilisateurs enregistres peuvent ecrire les commentaires.
Passez vitement l'enregistrement ou l'autorisation.

Les événements le plus attendu à Strasbourg :

Pelouses Sonores 2018
Jardin des Deux Rives
Marche des Visibilités LGBTI de Strasbourg (officiel)
Strasbourg, France
Japan Addict Z4 : Ghibli Fan
Zénith De Strasbourg Europe
Cycle Miyazaki - Studio Ghibli : Princesse Mononoké
LES CINEMAS STAR DE STRASBOURG
Neudorf en fête #2
Espace le 23 - Neudorf
Festival Zéro Déchet Strasbourg !
Fec Strasbourg
Israel Vibration le 13 juin 2018 à La Laiterie Strasbourg
La Laiterie Artefact
Bal des Pompiers Strasbourg 13 Juillet 2018
Caserne de Strasbourg-Ouest
Strasbourg Street Food Festival
Strasbourg Street Food Festival
Cycle Miyazaki - Studio Ghibli : Le Voyage de Chihiro
LES CINEMAS STAR DE STRASBOURG
Les événements les plus populaires dans votre fil de nouvelles